Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 21:02

Troisième volet sur le montage financier du Center Parcs « Domaine de la forêt de Chambaran »....

 

Toujours, selon la communication des opposants (extrait de leur site et de leurs réunions publiques) :

«Et ouiiiii !...C’est ce qui, il semble, fait bouger le monde !... Le fric, l’oseille, le blé... Bref... Tout le monde en veut, en bave et en plus, quand il s’agit de l’argent public, les élus savent le dépenser allègrement sans compter !... Notamment en ce qui concerne ce projet !...

... Donc, si on reprend l’argument des emplois des "Pour ce projet", pour 470 Equivalents Temps Pleins (chiffres estimés à partir de la dernière communication de la mairie de Roybon), l’Etat et les collectivités vont verser 94 + 30 = 124 millions d’euros plus les infrastructures ... »

Les 37 millions d’euros mobilisés par les collectivités ont fait l’objet du premier et du deuxième volet de cet article. Intéressons-nous maintenant aux aides directes et indirectes versées par l’Etat (récupération de la TVA et déductions fiscales) soit environ 100 millions d’euros d’après le calcul des opposants pour environ 500 emplois Equivalent Temps Pleins (les chiffres sont arrondis par simplification).

L'Association Pour des Chambaran Sans Center-Parcs (PCSCP) en arrive à la conclusion suivante :

« Chaque emploi va donc nous coûter près de 264 000 euros !!! Soit 264 mois pour une personne à 1 000 euros nets par mois ... soit près de 22 ans de salaire ... sans commentaire. »

Quel art de la désinformation !!! A partir d'une base de calcul exacte, les déductions que PCSCP tire sont totalement fausses. Les opposants oublient simplement qu’une personne au chômage coûte à l’état (coût direct par les indemnisations et coût indirect par les cotisations sociales et le manque « à gagner », voir http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/publications/Revue_Travail-et-Emploi/pdf/40_2998.pdf).

Par extrapolation, le coût d’une personne au chômage peut être estimé à 20 000 € par an soit pour 500 chômeurs une charge annuelle pour l’état de 10 millions d’euros. L’état « rentre donc dans ses frais » en 10 ans et cela sans prendre en compte les retombées dues à la création ou au maintien des emplois « indirects ».

Pour ll'association PCSCP, le fond du problème n’est donc pas financier ni environnemental (eaux, énergie, espèces protégées…) mais bien idéologique ! Ainsi que s’est exprimée une adhérente de l’association PCSCP lors de la réunion «publique » de Beaurepaire :

« Donner du travail à un chômeur vaut-il l’arrachage d’un arbre ? »…

Et donc, pour reprendre leur formule : « …Sans commentaire ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article

commentaires

C.M. 24/05/2012 00:08


Je suis outrée d’entendre les propos tenus par les opposants dans la vidéo de France
3.


« On n'a pas besoin de 700 emplois à Roybon ? On ne va pas tout de
même créer 700 emplois pour faire venir les gens de l'extérieur ? » 
De quel extérieur parlent-ils ?....  Je ne savais pas que Roybon est un village fermé, verrouillé ?  Ces propos relèvent d'un comportement extrémiste.



Je veux dire à ces personnes qui sont confortablement installées dans leur retraite que c’est grâce aux actifs, que les retraites sont versées, donc ,700 emplois supplémentaires sont les biens
venus.    Je veux aussi leur dire que grâce à
Jules Ferry, Paul Bert, Jean Macé , pères fondateurs de l'école gratuite, laïque et obligatoire, ils ont permit une
création massive d’emplois le tout financé sur fonds public, il y a eu des opposants, heureusement ils n’ont pas été entendu car beaucoup de personnes
ont construit leur avenir et celui de leurs enfants, qui  coulent une retraite paisible.



Je veux encore leur dire qu’il est aisé de discourir en poètes sur les ballades en forêt, la cueillette des champignons, l’écrevisse à pied blanc ?  etc…   pour cela il faut avoir l’esprit serein, ne pas être préoccupé
par « comment vivre demain.»



Qu’ils cessent de parler de destruction de la forêt car depuis le milieu du 19eme  siècle, la surface forestière s’accroît en France, elle a doublé malgré le développement urbain. Il n’y a pas de quoi être inquiet ?!


Je ne veux pas oublier de leur dire que j’ai connu de
farouches opposants au TGV qui sont aujourd’hui de fervents usagers de ce moyen de transport.


 Qu’ils cessent aussi de dégrader le travail en faisant une
fixation sur la précarité des emplois du center parcs, ils ne se posent pas autant de questions lorsqu’ils vont faire leurs courses dans la grande distribution,  poutant là aussi il y a des emplois précaires ? Peut être faut il les informer qu’il y a en France un code du travail, des conventions collectives et des
organisations syndicales.


 


Enfin sont ils informés que nous vivons une période
préoccupante et que la solidarité n’est plus un simple mot mais une action ? Ont-ils assez de bon sens pour ne plus se regarder le nombril.



 



 

Présentation

  • : Bienvenue au Center-Parcs de la Forêt de Chambaran
  • : Ce blog publie du contenu informatif émanant des personnes favorables à la réalisation du Center-Parcs de la Forêt de Chambaran sur le territoire de la Commune de Roybon en Isère.
  • Contact

Recherche

Liens