Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 06:19


Depuis un certain temps on entend beaucoup parler des Chambaran, notamment de la forêt à  propos du projet de Center Parcs.

Certains sont pour, d’autres sont contre !!! Lorsque l’on pose la question aux roybonnais pour ou contre ! Que penser ?

De toutes manières notre pays se meurt petit à petit, nous n’avons plus d’industrie et beaucoup moins de commerces, plus grand-chose si ça continue. Alors un projet prometteur qui s’annonce, en quoi cela gêne-t-il ?

La plupart de ceux qui sont contre le projet habitent-ils le pays ? La réponse est plutôt non.

Le projet concerne deux cents hectares de forêt qui ne seront pas tout défriché d’ailleurs puisque le projet de ce centre est d’être proche de la nature. Et au fait combien d’arbres remarquables ou centenaires dans ce coin ? S’il y en avait, ils seraient conservés.

Mais que connaît-on sur notre Forêt Roybonnaise ? Qui se rappelle l’histoire du pays ?

Dans les années 1200, Roybon n’existait pas et l’immense forêt naturelle des Chambaran était la propriété du dauphin. Lorsque l’un d’eux, Humbert 1er, par la charte  de Juillet 1294, concéda à toute personne qui viendrait s’établir sur le plateau de Chambaran le droit d’« albergement ». Ce droit d’origine féodale accordait la faculté aux serfs de s’affranchir de toute servitude. Le seigneur leur cédait d’une façon perpétuelle ses droits sur une partie de ses domaines. C’est ainsi que la naissance du village remonterait à 1264.

Par cette charte de 1294, le dauphin concéda à ceux qui habitaient Roybon comme à ceux qui viendraient l’habiter par la suite la propriété des terres qu’ils défricheraient et il leur accordait aussi le droit de chasse. Lorsque le dernier dauphin céda sa seigneurie en 1349 au roi de France Philippe VI de Valois, il était stipulé :

Premièrement que les privilèges dont jouissaient les habitants de Roybon ne leur seraient pas retirés.

Deuxièmement que le fils du roi de France, successeur de la couronne, porterait le nom de dauphin.

Par la suite, la mémoire comme souvent fit défaut, ainsi lorsque Louis XV donna la forêt de Chambaran à messieurs de Clermont-Tonnerre et de Monteynard. Il fallut attendre 1828 pour que Henri St Romme, alors avocat, fit revaloir les droits de Roybon sur sa forêt à la suite d’un procès.

Vers l’an 1400, il y eut trois verreries, et plus tard une 4ème dans le village qui profitèrent largement de la forêt sans ménagement d’ailleurs. Depuis ce temps, la forêt s’est régénérée.

Actuellement, la commune de Roybon représente plus de 7000 hectares dont plus de la moitié en forêt. Alors que l’on en prenne 200 pour le Center Parc, il en reste encore et il est toujours possible de replanter.

Pour cette région des Chambaran que l’on dit souvent bons à rien, on lui trouve d’un seul coup, une réserve écologique, une faune très spécifique, de l’eau bien sûr, mais finalement on a mis du temps à s’en apercevoir (ce que l’on savait déjà depuis très longtemps)… D’ici que l’on ne trouve pas du pétrole si recherché, ça serait un comble ! Que penseraient alors les écolos ? Il est vrai que dans les années 50, on en parlait. Mais au fait dans tout ça, Roybonnais, sommes-nous libres de décider de notre avenir ? Nous sommes en république à ce que je sache. A dire vrai, sommes-nous souverains chez nous ? Nous sommes dans notre territoire et devrions avoir le droit de décider nous-mêmes. Majorité ou minorité ? Qu’en pense Miss Liberté sur son socle de la place st Romme ?

 

Gabriel Bret, fervent Roybonnais

Partager cet article

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article

commentaires

Gigi 28/03/2016 13:34

Cela a toujours été le problème de Roybon, le manque d'habitants. A cause de sa situation géographique difficilement accessible, cela n'incite pas vraiment à venir y vivre. Mais, ce village a connu une renaissance de population juste après la guerre d'Algérie. La venue de ces familles harkies a bien évidemment contribué à cet essor économique et ça il ne faut jamais l'oublier.

ECHINARD yvan 03/07/2012 10:44


roybon est  une  region  de  liberte...liberte  de  penser  liberte d'agir ceci  en  toute legalite...les  roybonnais  sont
benevoles  humains et  tres genereux....depuis toujours  le  monde rural  de chambaran  est confronte  a  la  folie de l'homme et a la
nature......faut  il  revenir  a  la diligence  tiree   par  des  cheveaux  pour  devenir parc  d'attraction.....vivre  avec 
nos  quelques  choux  et  nos  pommes  acides  sans  parler  du  vin......car  il  y  avait  du  vin  dans 
mon  enfance  dans  nos  chambarans.......oui  la  creation  responsable d'un  lieu  de  regeneration  serai  salutaire  
pour  notre   region.....ou  alors  donnez  nous  des  solutions  valables  et  percutantes  car  les  chambarantins 
sont capables  de  savoir  analyser.....

Présentation

  • : Bienvenue au Center-Parcs de la Forêt de Chambaran
  • : Ce blog publie du contenu informatif émanant des personnes favorables à la réalisation du Center-Parcs de la Forêt de Chambaran sur le territoire de la Commune de Roybon en Isère.
  • Contact

Recherche

Liens