Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 11:36
  • Quelque peu à court dans leur argumentation,
  • Quelque peu désappointés par les derniers jugements rendus par la Cour d'Appel Administrative de Lyon,
  • Quelque peu affolés par la création de notre association,

Les membres de l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" interpellent depuis ce début mai les élus : maires, conseillers municipaux, conseillers généraux et bien sûr les candidats aux élections législatives à venir.

Dans des lettres leur étant adressées et dont les titres n'envieraient rien à la sobriété de ceux des revues à sensation : 

"AIDEZ-NOUS A SAUVER LES CHAMBARAN !"

ou "LES CHAMBARAN EN PERIL"

ou... "EPARGNEZ A VOTRE COMMUNE LES CONSEQUENCES NEFASTES D'UN PROJET DERAISONNABLE"

ou encore... "LA FORÊT MENACEE PAR UN GIGANTESQUE PARC DE LOISIR !"

..on trouve maints paragraphes laissant penser que leurs auteurs entendent maintenant sortir d'une discussion normale basée sur des faits techniques pour dériver vers une argumentation basée sur l'outrance, l'ommission et la déformation des faits.

 

Quelques morceaux choisis : 

 

"Les élus de la Commune de Roybon n'hésitent pas à consentir d'un coeur léger au sacrifice d'un environnement exceptionnel sur l'autel d'un loisir industriel des années 70 qui se traduira par la colonisation désastreuse d'un pan entier de notre territoire livré à un tourisme conquérant et destructeur"

"Sacrifice", "autel", "colonisation", "notre territoire", "conquérant", "destructeur"... Les mots employés semblent tout de même légèrement disproportionnés... et peu en rapport avec la réalité :voir cet article sur la forêt  ou cet autre...

Quant aux élus de la Commune de Roybon, il ne sont pas tout seuls. Ils sont accompagnés dans leur démarche de développement par quelques autres : ceux de la Communauté de Communes Bièvre-Chambaran, ceux du Pays de Bièvre-Valloire et ceux d'autres Pays s'étant prononcé pour le projet, par les élus du Conseil Général, ceux du Conseil Régional, ceux du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de la région grenobloise, ceux du Syndicat Intercommunal des Eaux de la Galaure, ceux du Syndicat Intercommunal des Berges de la Galaure et les élus de nombreuses communes ayant manifesté leur empressement à voir la réalisation du projet !

 

 

"Dans nos réunions publiques, des participants de plus en plus nombreux s'interrogent sur les véritables raisons de l'engouement de certains politiques pour des projets d'un intérêt général douteux mais assurés d'un effet désastreux sur l'environnement. Des hypothèses peu flatteuses circulent !"

Les lecteurs aimeraient sans doute avoir des précisions : quelles sont ces hypothèses ? En l'état, le texte ne veut rien dire et indique juste que les auteurs se laissent entraîner sur les chemins glissants de l'outrance et de la diffamation. 

 

"Deux procès contre la révision du PLU de Roybon et le permis de construire délivré par la Commune à Pierre et Vacances ont déjà été gagnés par l'Association..."

L'auteur omet de préciser qu'à l'heure actuelle, la Cour d'Appel Administrative de Lyon a cassé le jugement rendu par le Tribunal Administratif de Grenoble. Par cette décision récente (24 avril 2012), la Cour d'Appel de Lyon a de plus débouté l'Association PCSCP sur tous les recours déposés, a jugé que le projet Center-Parcs devait être regardé comme ayant un intérêt général et que la Commune de Roybon avait valablement engagé la procédure de révision de son Plan Local d'Urbanisme.

 

"Dans nos réunions publiques, des participants de plus en plus nombreux s'interrogent sur..."

Le grand nombre de participants aux réunions publiques organisées par l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" ne nous a pas sauté aux yeux :

Réunion de Beaurepaire / environ soixante personnes dont une bonne vingtaine d'adhérents de PSCPC acquis à la cause et visiblement habitués des réunions publiques proposées, une bonne douzaine de Roybonnais favorables au Center-Parcs... Restait une grosse vingtaine de personnes venues s'informer. Vingt ou même trente personnes pour une ville telle que Beaurepaire, on ne peut pas dire que la réunion ait fait un tabac !

Réunion de Châteauneuf sur Galaure / environ quatre-vingt personnes dont une quarantaine de Roybonnais favorables au projet. Une vingtaine d'adhérents de l'association PCSCP. Reste une vingtaine de personnes venues prendre de l'information. Là encore, pour la vallée de la Galaure dont l'Association PCSCP nous assure qu'elle est complètement opposée au projet Center-Parcs, on ne peut pas dire que c'ait été un franc succès !

 

Pour rééquilibrer le débat, pour que chacun ait droit à une information complète sur le projet Center-Parcs, l'association

Vivre en Chambaran

Pour le Développement Economique et Touristique des Chambaran 

BIENVENUE AU CENTER-PARCS DES CHAMBARAN

écrira dans les jours à venir à chacun des élus du secteur et aux candidats aux élections législatives...

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 16:30

Les opposants de l'association "Pour des Chambaran sans Center-Parcs" adorent présenter le projet comme une hérésie financière pour laquelle la Commune de Roybon "donnerait" 200 ha de forêt "libre" (?) pour "une bouchée de pain"...

Il n'en est rien.

  • Non, les collectivités locales ne paieront pas la construction du Center-Parcs : c'est la société Pierre & Vacances qui financera les aménagements de son parc, la construction de l'Aqua-mundo, du centre de congrès... le volet paysager et même des clôtures !
  • Oui, les collectivités locales apporteront une aide financière à la construction des cottages (comme pour tout gîte ou chambre d'hôtes) et à la création des infrastructures nécessaires à l'implantation du Center-Parcs (amélioration des voies d'accès, amélioration de l'adduction d'eau et de l'assainissement...)
  • Oui, ces infrastructures serviront aussi à l'ensemble de la population du secteur... 

Voyons les chiffres : 

Les fonds publics apportés par les Collectivités Locales s'élèveront au total à 37 millions d'Euros... C'est le côté "dépenses"...(ou plutôt "investissement")

Bon, soit, c'est une jolie somme... mais elle est tout de même destinée à aider un joli projet !

  • Pour la première année, les Collectivités locales récupèreront 6 millions d'Euros de retombées fiscales (et vente du terrain).... C'est la Récupération n°1 !...
  • Ensuite, les Collectivités Locales récupèreront 2,6 millions d'euros de retombées fiscales... chaque annéeC'est la Récupération n°2 !...

Si notre raisonnement s'arrêterait là, le calcul se terminerait comme suit : 

  • A la fin de la première année, on en sera à 37-6 = 31 million d'Euros encore "sorti" par les collectivités locales.
  • Il faudra ensuite 12 ans pour que les collectivités locales "rentrent" dans leurs fonds : 2,6 x 12 = 31,2 millions d'Euros, somme supérieure à la somme comptabilisée à la fin de la première année.
  • Au bout de ces 13 ans (année 1 + 12 suivantes), les Collectivités Locales continueront de percevoir annuellement les 2,6 millions d'Euros de fiscalité liée au fonctionnement du Center-Parcs.
  • 13 ans de durée pour un retour sur investissement, ce n'est pas si mal !

Mais il ne faut pas s'arrêter là !

  • Il faudra bien aussi comptabiliiser la masse annuelle salariale de 14,4 millions d'Euros (salaires des 468 personnes en Equivalents Temps Pleins salariés du Center-Parcs) dont les retombées se feront sentir sur tout le secteur ! C'est la Récupération n°3 !...
  • Il faudra bien aussi comptabiliser les retombées de la masse annuelle salariale relative aux 140 emplois indirects (estimation) créés sur le secteur par l'arrivée du Center-Parcs. C'est la Récupération n°4 !...
  • Il faudra bien aussi comptabiliser l'accroissement de l'activité touristique des sites existant déjà aujourd'hui (Palais Idéal, Saint-Antoine, Petit train de Chatte... ... gîtes, chambres d'hôtes...) et la création de nouvelles structures. C'est la Récupération n°5 !...

On le voit bien : L'arrivée de Center-Parcs dynamisera toute l'économie locale et lorsqu'il sera réalisé, au bout de quelques années, plus personne ne fera la fine bouche et tout le monde se félicitera des sommes mises en jeu par les élus locaux pour accompagner son arrivée...

Pour des chiffres plus précis : télécharger le document 4 pages disponible sur le site de la Commune de Roybon

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 06:30

Le collectif d’habitants, commerçants, artisans et professions libérales des Chambaran favorables au projet de Center Parcs de la forêt de Chabaran vient de créer l’Association Loi 1901 en cours d’enregistrement :

"VIVRE EN CHAMBARAN"

« Pour le Développement Economique et 

Touristique des Chambaran » 

« Bienvenue au Center Parcs des Chambaran » 

 

  • Si vous souhaitez le développement économique des communes des Chambaran(*), avec des commerces, des artisans, des professions libérales, et des emplois de proximité...
  • Si vous souhaitez le développement touristique des Chambaran...

Soutenez l’implantation du Center Parcs des Chambaran 

ADHEREZ A L’ASSOCIATION !

Les bulletins sont à votre disposition dans les commerces et sur ce blog "bienvenue-au-center-parcs-des-chambarans.org"

(*) Les Chambaran regroupent des communes de l’Isère et de la Drôme 

 

Vous pouvez imprimer votre bulletin d'adhésion en cliquant sur l'image ci-dessous, en l'imprimant, en remplissant un volet vertical et en le renvoyant (partie haute + partie basse) accompagné du réglement de votre cotisation par chèque au trésorier de l'association indiqué ci-dessous. Le volet supérieur vous sera ensuite retourné.

A renvoyer chez :

Monsieur Jean-Claude FOUDRAZ

600, route du Gerbet

38940 ROYBON

 

Cliquez sur l'image pour obtenir votre bulletin d'adhésion et pouvoir l'imprimer...


Bienvenue-au-Center-Parcs-bulletin-adhesion.jpg

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans L'Association
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:11

Un intéressant document de synthèse résumant l'essentiel du projet de Schéma de Cohérence Territoriale de la région urbaine de Grenoble (SCoT) vient de paraître en ce mois d'avril 2012.

(Pour ceux et celles qui s'étonneraient de voir Roybon inclus dans le SCot de la région urbaine de Grenoble, lire avec profit l'article consacré aux SCoT sur Wikipédia)

La quatrième partie de ce document porte sur "Un développement équilibré et structuré pour lutter contre la périurbanisation".On y trouve la volonté d'assurer un développement équilibré des territoires avec des orientations par secteurs définissant des organisations territoriales :

Cliquez sur l'image pour l'obtenir en meilleure résolution.

scott-1.jpg

 

 

Le projet Center-Parcs est bien défini comme une opération permettant de conforter le tourisme vert et patrimonial sur le secteur Bièvre-Valloire.

Cliquez sur l'image pour l'obtenir en meilleure résolution.

scot 2

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 10:54

Dès le début de ce reportage diffusé sur France3 Rhône-Alpes, le ton est donné. On constate avec une grande netteté la motivation principale des opposants au projet : 

"On n'a pas besoin de 700 emplois à Roybon ? Pourquoi faudrait-il qu'on les crée à Roybon, dans un lieu dont tout le monde dit qu'il est protégé, qu'il y a la nature ? On ne va pas tout de même créer 700 emplois pour faire venir les gens de l'extérieur ?"

Voir la vidéo sur le site de France 3 :  CLIQUEZ ICI 

Entendre un tel discours dans un temps où 10 % environ des français sont au chômage... Navrant

Nous, nous pensons que notre région doit certes être préservée et protégée mais nous refusons qu'elle reste figée et fermée sur elle-même, muséifiée comme le voudraient ces personnes. Depuis quelques années, les activités commerciales et industrielles de Roybon sont en déclin. Center-Parcs sera le projet qui aidera à sortir Roybon et son secteur d'une spirale basée sur la régression.

- Oui à la venue de travailleurs sur notre secteur.

- Oui, nous avons besoin de nouvelles populations qui contribueront à la prospérité et à l'épanouissement de notre secteur.

- Oui, nous sommes pour une région dynamique, qui saura attirer vers elle la jeunesse et l'espoir du renouveau.

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:06

Par sa lecture du jugement rendu le 24 avril 2012, la Cour Administrative d'Appel de Lyon a annulé le jugement rendu par le Tribunal Adminsitratif de Grenoble du 23 juin 2011, jugement qui avait entraîné l'annulation de la révision simplifiée du PLU de la Commune de Roybon, rendant par ce fait inopérant le Permis de Construire concernant la construction du Center-Parcs de la Forêt de Chambaran.

Entre autres conclusions portant sur des points techniques du dossier, conclusions allant toutes dans le sens de la validité du projet...

La Cour a estimé que l'association opposante au projet de Center-Parcs n'avait en aucune manière démontré :

  • Le risque de détérioration de zones humides et d'espaces floristiques d'intérêt communautaire.
  • L'atteinte à la protection d'espèces telles que l'écrevisse à pattes blanches, la bécasse et la cigogne noire.
  • L'incompatibilité du projet avec les nécessités de la préservation des ressources en eau.
  • L'incompatibiité du projet avec le Schéma Directeur d'Aménagement des Eaux du bassin Rhône-Méditerranée.
  • L'incompatibilité du projet avec le principe de préservation de l'air et celui de l'utilisation raisonnée de l'énergie.

La Cour a également noté :

  • Que les allégations émises par l'association PCSCP relatives aux nuisances provoquées par l'accroissement du traffic routier ne sont assorties d'aucune précision
  • Que l'association PCSCP ne développe aucune critique sérieuse du chapitre du rapport de présentation du projet consacré à l'étude des incidences de la révision du Plan Local d'Urbanisme sur l'environnement
  • Que l'association PCSCP ne développe aucune critique sérieuse de l'évaluation environnementale annexée au rapport de présentation du projet.
  • Que l'association PCSCP ne mentionne aucune exploitation agricole potentiellement concernée par la révision du Plan Local d'Urbanisme, d'où ne résulte aucune diminution des zones agricoles

Pour finir, la Cour a estimé que l'opération projetée (Center-Parcs de la Forêt de Chambaran) doit être regardée comme présentant un intérêt général et que la Commune de Roybon a pu valablement engager une procédure de révision de son Plan Local d'Urbanisme.

 

Pour une lecture intégrale du jugement, suivre ce lien : http://roybon.fr

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 09:16

Les opposants au projet Center-Parcs colportent à l'envi l'idée que l'implantation du Center-Parcs de la Fôret de Chabaran entraînera inéluctablement la destruction du milieu forestier.

Les deux liens à suivre ci-dessous illustreront (peut-être !) leurs propos....(source Géoportail)

Il s'agit de la carte IGN et de la photo aérienne correspondante du Center-Parcs des Hauts de Bruyères, le second Center-Parcs français construit en 1993.

 

Carte du Center-Parcs des Hauts de Bruyères 

Photo aérienne du Center-Parcs des Hauts de Bruyères

 

On voit également que les forêts alentour ont elles-même disparu... comme phagocytées par le Center-Parcs...

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 15:42

A les entendre et à les lire, l'implantation d'un Center-Parcs dans les Chambaran représente pour ses détracteurs le noir total, l'horreur absolue, la disparition de la forêt...

Les promoteurs d'un tel projet ne peuvent être que des êtres malveillants, des pourfendeurs de la Nature (avec un grand N) sauvage, des capitalistes éhontés ne reculant devant aucune exploitation (celle de la Nature, celle des travailleurs) pour ne laisser derrière eux que misère, ruines et désolation.

Et ceux qui les aident ou les soutiennent, les élus de la Commune, de la Communauté de Communes Bièvre-Chambaran, du Syndicat Mixte Bièvre-Valloire, des Syndicats Mixtes d’autres territoires, du Syndicat Intercommunal des Eaux de la Galaure, du Conseil Général et du Conseil Régional (ça fait tout de même du monde !), ce ne sont qu’autant d'oies blanches manipulées par le Grand Méchant Promoteur ! Ils sont pris au piège et englués dans les rets du grand Capital ! Ils sont aveugles, dilapideront les finances publiques et au final ne récolteront pas un kopek pour les territoires qu'ils auront livrés en proie aux puissances infernales !

Quant aux misérables touristes qui mettront le pied dans cet univers stérile et artificiel qu'est un Center-Parcs, ce ne sont que troupeaux d’êtres faibles, purs produits de notre société mercantile, attirés par la toute-puissance des médias, forcés à la consommation idiote de loisirs stéréotypés dans un lieu concentrationnaire où ils seront parqués comme des bêtes !

Bien, bien... Certes, on a le droit de penser de la sorte... Comme on a le droit de penser n'importe quoi d'ailleurs !

Mais la réalité n'est pas si noire. Comme d'habitude, elle est plutôt entre le noir et le blanc. Et dans ce cas précis, elle penchera même largement du côté du blanc, c'est du moins ce que nous pensons, nous, l’ensemble des personnes favorables au Center-Parcs de la Forêt de Chambaran.

Bien sûr la forêt sera impactée, mais pas dans la mesure prédite par les opposants ! Cet impact sera faible, d'autant plus faible que le premier désir du promoteur du projet, c'est justement la préservation de cette forêt. C'est même son fonds de commerce : faire venir en forêt des touristes pour qu’ils puissent profiter et jouir d'un beau cadre naturel.

Et ce commerce rencontre tout de même un bel écho puisque en Europe, il y a maintenant 20 Center-Parcs qui jouissent d’une forte fréquentation.

Et ce succès dure, puisque le premier a ouvert en 1968 avec comme volonté, l'immersion d'un site touristique en pleine nature pour contribuer à la promouvoir et à la préserver. De 1968 à 2012, cela fait 44 ans que cela fonctionne…  Et certains nous prévoient un prochain cataclysme sur les Chambaran ?

Bien sûr, la région des Chambaran profitera du Center-Parcs ! Oui, les retombées fiscales seront bien au rendez-vous et les collectivités locales récupèreront leurs mises en quelques années ! Oui, la présence à l'année de plusieurs milliers de touristes profitera forcément aux structures déjà existantes (les sites touristiques du secteur, les entreprises locales, les commerces, les gîtes et chambres d'hôtes…) et aux structures qui ne tarderont pas à être créées par des locaux qui n'attendent que cette opportunité pour monter une nouvelle activité !

Je suis allé passer quelques jours dans un Center-Parcs. Ce n'est pas à priori ma tasse de thé. Et pourtant, force m'a été de constater la réalité : je n'ai pas retrouvé la description faite par les opposants au projet. Je ne me suis pas senti "enfermé derrière des grilles"... Je suis sorti à deux reprises au cours de mon séjour pour des randonnées pédestres aux alentours. J'ai été bien accueilli par des employés qui ne m'ont pas dit être surexploités. J'ai séjourné dans une forêt agréable : du calme, pas de voiture, un cadre reposant avec beaucoup de tranquillité... J'ai beaucoup apprécié l'absence de "Gentil Organisateur" qui par de fréquentes et tapageuses annonces par haut-parleur m’aurait sommé de participer à telle ou telle activité. J'ai même - comble du vice et du pêché - succombé aux délices de l'Aqua Mundo ! Je me suis baigné dans une très grosse piscine avec des jets d'eau, j'ai glissé sur des toboggans, j'ai fait des hauts et des bas dans un bassin à vague, je me suis prélassé dans des bassins extérieurs... et j'ai même trouvé ça agréable ! D'ailleurs, il faudra que j'en parle à certaines de mes connaissances, qui chaque année vont passer leurs vacances bien loin, à l'étranger, à plusieurs heures d'avion de chez nous...

Quant à Monsieur Gérard Brémond, celui qui est présenté comme le Dark Vador de l'affaire, c'est aussi lui qui avait déjà "sévi" pour la création d'Avoriaz en Haute-Savoie... Avoriaz, j'y suis aussi allé il y a une quinzaine d’année : belle architecture, on y circule aussi à pied (Monsieur Brémond doit décidément aimer la marche à pied !) belle intégration dans le cadre montagnard... Je doute que les habitants de la région de Morzine et les gens qui y travaillent voient cette station de ski comme un échec patent ayant rendu la montagne à l’état de ruine. 

Les opposants voient et présentent le projet de la façon la plus noire et la plus sombre possible. Emportés par leur foi, ils n’hésitent pas à outrer le trait et à tomber dans les plus grandes exagérations.

De notre côté, nous pensons que le Center-Parcs de la Forêt de Chambaran est un projet propre. Il induira  forcément un impact environnemental mais celui-ci sera extrêmement réduit et surtout surveillé dans le temps. Cet impact sera sans commune mesure avec les enjeux positifs pour la région, en termes d’emplois, de préservation environnementale, de retombées économiques et d’image. En clair, le jeu en vaut largement la chandelle.

Noir, certainement pas. Blanc immaculé, c'est impossible pour un projet fait de la main de l'homme. Pour nous, ce projet est blanc, très légèrement piqué de gris peut-être mais blanc. Par-là, il mérite amplement d'être réalisé.

Daniel Postic, élu à la Commune de Roybon.

 

 

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 04:52

Depuis trop longtemps maintenant, un groupe minoritaire d'opposants tente désespérément par des recours judiciaires de bloquer l'avancement du projet Center-Parcs de la forêt de Chambaran.

La Cour d'Appel de Lyon vient de rejeter les recours déposés par l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs". Ce jugement a été rendu tant sur le fond du projet que sur la forme.

Mais déjà, l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" , malgré le faible écho qu'elle rencontre auprès des habitants des Chambaran et des alentours, entend poursuivre sa lutte vaine et désespérée auprès de la Cour de Cassation.

C'est pourquoi, excédés par les agissements d'une minorité composée de gens souhaitant protéger leurs intérêts personnels et d'autres bien proches de la mouvance anarchiste, un groupe de personnes favorables à l'avancement rapide du projet est en train de se constituer en association. Cette association....

"VIVRE EN CHAMBARAN"

"Pour le Développement Economique et Touristique des Chambaran"

Bienvenue au Center-Parcs des Chambaran"

...fera entendre la voix de la majorité des habitants de la région, majorité silencieuse jusque là, mais qui entend bien annoncer clairement son impatience de voir le Center-Parcs aboutir dans les délais les plus brefs.

 

prepa_assoc.jpg

Lors d'une réunion préparatoire à la constitution de cette association : des élus, des commerçants et artisans, des habitants de Roybon et des communes alentour... 

 

 

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans L'Association
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 05:26

Le vendredi 5 novembre 2010, André Vallini, Président du Conseil général et Gérard Brémond, Président du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs ont réaffirmé, lors d’une réunion, en présence des élus locaux, des acteurs économiques, leur volonté de mener à son terme l’implantation du Center Parcs de Chambaran....

 

La suite à lire sur le site "Sillon 38" :

http://www.sillon38.com/blog/2010/11/05/mener-a-son-terme-l%E2%80%99implantation-du-center-parcs-de-chambaran/

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Projet
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue au Center-Parcs de la Forêt de Chambaran
  • : Ce blog publie du contenu informatif émanant des personnes favorables à la réalisation du Center-Parcs de la Forêt de Chambaran sur le territoire de la Commune de Roybon en Isère.
  • Contact

Recherche

Liens