Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 12:58

Les décisions des collectivités  territoriales sont de plus en plus fréquemment contestées par des opposants. Cette opposition se traduit par des écrits, des affichages, des manifestations et par des recours devant la justice.

 

Si la manifestation de l’opposition à un projet est logique dans un cadre démocratique, si c’est bien une nécessité de protéger et de garantir le droit au recours, conformément à la Convention Européenne des droits de l’Homme, on  est  tout de même en droit de se questionner quant à la légitimité de certains recours.

 

Dans le cas où un projet défini comme étant d’intérêt public par les élus au suffrage universel est soumis à des recours successifs et incessants par une opposition ne cherchant visiblement qu’à retarder le projet, lorsque la défense du projet constitue un coût financier important pour la collectivité, on peut s’interroger sur le bien-fondé des recours.

 

La frontière entre recours justifié et recours abusif est ténue.

Un recours peut être considéré comme « abusif » par la justice et faire l’objet d’une amende de 3 000 €.

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 10:42

Le respect de l'environnement est la motivation officiellement affichée par les opposants au Center-Parcs de la Forêt de Chambaran...

Il semble pourtant parfois que leur motivation soit moins noble, plus proche de la rodomontade et de la simple envie de s'opposer... simplement pour le plaisir de s'opposer...

Un exemple déjà ancien : 

Affichage-permis

(Cliquez pour agrandir)

 

Sur cette copie d’écran du site Internet de l’association PCSCP suite à l’affichage du permis de construire (fin juillet 2010), le ton de l'article (notamment la fin) laisse bien entrevoir les véritables motivations des membres de l'association : retarder à tout prix le projet, on pourrait presque dire par jeu, bravade et forfanterie...

Ces personnes qui reprochent au projet d'engager des dépenses publiques ont-elles réfléchi aux fortes dépenses publiques (plusieurs centaines de milliers d'euros) induites par les retards pris par le projet du fait de leurs actions répétées ?


Et ils persistent dans leurs erreurs : 

Le président de l'Association PCSCP dans le Dauphiné Libéré du 5 avril 2013 se félicite d'avoir "gagné" trois ans... : « Nous avons déjà gagné trois ans grâce aux procédures et nous avons encore des choses en cours...."

On peut s'interroger sur le sens de ce  "On a gagné trois ans"...

Trois ans de "gagné", certes pour son association mais plutôt trois ans de perdu pour un projet qui, quoi qu'il en pense, verra le jour.

Il y a des combats qu'il faut savoir arrêter : après les deux décisions de la Cour d'Appel Administrative de Lyon (avril 2012), après les trois décisions de la Cour de Cassation (décembre 2012 et avril 2013), les opposants devraient se rendre à l'évidence : ce projet est un projet utile et il ne servira à rien de continuer à s'y opposer, si ce n'est de le retarder encore (si cela peut être considéré comme un jeu ?!...) et si ce n'est d'engendrer de nouvelle dépenses de l'argent du contribuable.

 

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 19:08

Dans sa lettre aux élus de l'Isère et de la Dôme et aux Candidats aux prochaines élections législatives (datée du 4 mai 2012), le président de l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" mettait en avant :

"Dans nos réunions publiques, des participants de plus en plus nombreux..." 

 La réalité est tout autre : nous nous sommes rendus aux trois dernières réunions organisées par  PCSCP. Nous n'avons pas été très impressionnés par le nombre de personnes rassemblées...

Réunion de Beaurepaire / environ soixante personnes dont une bonne vingtaine d'adhérents de PSCPC acquis à la cause et visiblement habitués des réunions publiques proposées, une bonne douzaine de Roybonnais favorables au Center-Parcs... Restait une grosse vingtaine de personnes venues s'informer. Vingt ou même trente personnes pour une ville telle que Beaurepaire, on ne peut pas dire que la réunion ait fait un tabac !

Réunion de Châteauneuf sur Galaure / environ quatre-vingt personnes dont une quarantaine de Roybonnais favorables au projet. Une vingtaine d'adhérents de l'association PCSCP. Reste une vingtaine de personnes venues prendre de l'information. Là encore, pour la vallée de la Galaure dont l'Association PCSCP nous assure qu'elle est complètement opposée au projet Center-Parcs, on ne peut pas dire que c'ait été un franc succès !

Réunion de Vinay (le jeudi 24 mai 2012) / une petite soixantaine de personnes dont une vingtaine de Roybonnais favorables au projet. Une quinzaine d'adhérent de l'association PCSCP. Restent peut-être trente personnes venues s'informer. Pour une réunion censée réunir les habitants de Vinay (prêt de 4 000 habitants) et des Communes environnante... 

 

La très faible fréquentation des réunions organisées par "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" démontre s'il en était encore besoin que l'argumentation dispensée par ses membres pour s'opposer au projet ne rencontre que très peu d'écho auprès de la population des Chambaran et des vallées entourant le massif.

Rien d'étonnant puisque cette argumentation repose...

  • sur la démagogie : ils proposent des analyses qui semblent évidentes. Sortant du champ du rationnel, ils s'appuient sur la peur, les pulsions et les frustrations pour rechercher la satisfaction immédiate d'un public qu'ils s'imaginent acquis à leur cause.
  • sur le populisme : Ils utilisent le fait qu'ils ne représentent qu'une minorité pour s'auto-proclamer les seuls détenteurs de "la vérité". Ils se livrent à la description d'un monde bipolaire, livré aux puissances de l'argent, où les promoteurs et partisans du projet, unis par leur égoisme et leurs "volontés criminelles" tiendraient le mauvais rôle des comploteurs pour la "destruction des Chambaran" et où eux, opposants, auraient le beau rôle des défenseurs héroïques de la nature en danger...
  • sur la démagogie et le populisme encore : Ils présentent les choses de façon très schématique, avec outrance. Ils utilisent un vocabulaire guerrier : "péril", "destruction", "disparition", "menaces", "condamnation d'activités", "ce qui se trame contre les Chambaran"... Laissant entendre que l'aboutissement du projet Center-Parcs entraînerait la disparition pure et simple de la Forêt de Chambaran...
  • sur la langue de bois : Durant leurs présentation, ils détournent la réalité par des mots, en agglutinant longuement des suites de banalités qui font d'avantage appel aux sentiments qu'aux faits.

Bien loin de la recherche de l'intérêt général dont ils se prétendent les chantres, les membres de PCSCP ne représentent qu'eux mêmes, avec la défense d'intérêts personnels pour certains, avec une vision politique bien définie pour les autres. C'est cette vision politique qui les amène actuellement à mettre ce projet Center-Parcs au centre du débat politique qui accompagnera les élections législatives du mois de juin.

L'Association... 

 

"VIVRE EN CHAMBARAN"

« Pour le Développement Economique et 

Touristique des Chambaran » 

« Bienvenue au Center Parcs des Chambaran » 

 

...ne les laissera pas occuper seuls le devant de la scène. Elle prendra elle ausi contact avec les élus de la région, avec les condidats aux élections législatives afin que chacun soit informé sur la réalité du projet Center-Parcs.

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 11:36
  • Quelque peu à court dans leur argumentation,
  • Quelque peu désappointés par les derniers jugements rendus par la Cour d'Appel Administrative de Lyon,
  • Quelque peu affolés par la création de notre association,

Les membres de l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" interpellent depuis ce début mai les élus : maires, conseillers municipaux, conseillers généraux et bien sûr les candidats aux élections législatives à venir.

Dans des lettres leur étant adressées et dont les titres n'envieraient rien à la sobriété de ceux des revues à sensation : 

"AIDEZ-NOUS A SAUVER LES CHAMBARAN !"

ou "LES CHAMBARAN EN PERIL"

ou... "EPARGNEZ A VOTRE COMMUNE LES CONSEQUENCES NEFASTES D'UN PROJET DERAISONNABLE"

ou encore... "LA FORÊT MENACEE PAR UN GIGANTESQUE PARC DE LOISIR !"

..on trouve maints paragraphes laissant penser que leurs auteurs entendent maintenant sortir d'une discussion normale basée sur des faits techniques pour dériver vers une argumentation basée sur l'outrance, l'ommission et la déformation des faits.

 

Quelques morceaux choisis : 

 

"Les élus de la Commune de Roybon n'hésitent pas à consentir d'un coeur léger au sacrifice d'un environnement exceptionnel sur l'autel d'un loisir industriel des années 70 qui se traduira par la colonisation désastreuse d'un pan entier de notre territoire livré à un tourisme conquérant et destructeur"

"Sacrifice", "autel", "colonisation", "notre territoire", "conquérant", "destructeur"... Les mots employés semblent tout de même légèrement disproportionnés... et peu en rapport avec la réalité :voir cet article sur la forêt  ou cet autre...

Quant aux élus de la Commune de Roybon, il ne sont pas tout seuls. Ils sont accompagnés dans leur démarche de développement par quelques autres : ceux de la Communauté de Communes Bièvre-Chambaran, ceux du Pays de Bièvre-Valloire et ceux d'autres Pays s'étant prononcé pour le projet, par les élus du Conseil Général, ceux du Conseil Régional, ceux du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de la région grenobloise, ceux du Syndicat Intercommunal des Eaux de la Galaure, ceux du Syndicat Intercommunal des Berges de la Galaure et les élus de nombreuses communes ayant manifesté leur empressement à voir la réalisation du projet !

 

 

"Dans nos réunions publiques, des participants de plus en plus nombreux s'interrogent sur les véritables raisons de l'engouement de certains politiques pour des projets d'un intérêt général douteux mais assurés d'un effet désastreux sur l'environnement. Des hypothèses peu flatteuses circulent !"

Les lecteurs aimeraient sans doute avoir des précisions : quelles sont ces hypothèses ? En l'état, le texte ne veut rien dire et indique juste que les auteurs se laissent entraîner sur les chemins glissants de l'outrance et de la diffamation. 

 

"Deux procès contre la révision du PLU de Roybon et le permis de construire délivré par la Commune à Pierre et Vacances ont déjà été gagnés par l'Association..."

L'auteur omet de préciser qu'à l'heure actuelle, la Cour d'Appel Administrative de Lyon a cassé le jugement rendu par le Tribunal Administratif de Grenoble. Par cette décision récente (24 avril 2012), la Cour d'Appel de Lyon a de plus débouté l'Association PCSCP sur tous les recours déposés, a jugé que le projet Center-Parcs devait être regardé comme ayant un intérêt général et que la Commune de Roybon avait valablement engagé la procédure de révision de son Plan Local d'Urbanisme.

 

"Dans nos réunions publiques, des participants de plus en plus nombreux s'interrogent sur..."

Le grand nombre de participants aux réunions publiques organisées par l'association "Pour des Chambaran Sans Center-Parcs" ne nous a pas sauté aux yeux :

Réunion de Beaurepaire / environ soixante personnes dont une bonne vingtaine d'adhérents de PSCPC acquis à la cause et visiblement habitués des réunions publiques proposées, une bonne douzaine de Roybonnais favorables au Center-Parcs... Restait une grosse vingtaine de personnes venues s'informer. Vingt ou même trente personnes pour une ville telle que Beaurepaire, on ne peut pas dire que la réunion ait fait un tabac !

Réunion de Châteauneuf sur Galaure / environ quatre-vingt personnes dont une quarantaine de Roybonnais favorables au projet. Une vingtaine d'adhérents de l'association PCSCP. Reste une vingtaine de personnes venues prendre de l'information. Là encore, pour la vallée de la Galaure dont l'Association PCSCP nous assure qu'elle est complètement opposée au projet Center-Parcs, on ne peut pas dire que c'ait été un franc succès !

 

Pour rééquilibrer le débat, pour que chacun ait droit à une information complète sur le projet Center-Parcs, l'association

Vivre en Chambaran

Pour le Développement Economique et Touristique des Chambaran 

BIENVENUE AU CENTER-PARCS DES CHAMBARAN

écrira dans les jours à venir à chacun des élus du secteur et aux candidats aux élections législatives...

 

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 10:54

Dès le début de ce reportage diffusé sur France3 Rhône-Alpes, le ton est donné. On constate avec une grande netteté la motivation principale des opposants au projet : 

"On n'a pas besoin de 700 emplois à Roybon ? Pourquoi faudrait-il qu'on les crée à Roybon, dans un lieu dont tout le monde dit qu'il est protégé, qu'il y a la nature ? On ne va pas tout de même créer 700 emplois pour faire venir les gens de l'extérieur ?"

Voir la vidéo sur le site de France 3 :  CLIQUEZ ICI 

Entendre un tel discours dans un temps où 10 % environ des français sont au chômage... Navrant

Nous, nous pensons que notre région doit certes être préservée et protégée mais nous refusons qu'elle reste figée et fermée sur elle-même, muséifiée comme le voudraient ces personnes. Depuis quelques années, les activités commerciales et industrielles de Roybon sont en déclin. Center-Parcs sera le projet qui aidera à sortir Roybon et son secteur d'une spirale basée sur la régression.

- Oui à la venue de travailleurs sur notre secteur.

- Oui, nous avons besoin de nouvelles populations qui contribueront à la prospérité et à l'épanouissement de notre secteur.

- Oui, nous sommes pour une région dynamique, qui saura attirer vers elle la jeunesse et l'espoir du renouveau.

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 17:44

L'Association "Pour des Chambarans Sans Center parcs lançait donc pour le 10 octobre une invitation générale (et c'était la troisième...!) à "aller dans la forêt des Avenières, à s'y promener, chercher des champignons, du calme et de la poésie, des traces animales et autres merveilles qu’il (le bois) offre généreusement depuis toujours."

L'association invitait également chacun "à amener qui ses amis, qui sa famille, sans oublier bien sûr casse-croûte, instruments de musique, paniers et appareils photos..."

S'en suivait ensuite un vibrant appel à "partager une promenade enivrante et joviale, protectrice et salvatrice, utile et militante... tout en revendiquant l'amour des forêts libre et la détermination à les défendre !"

Hormis les remarques que l'on pourrait faire sur le côté baba-cool du texte, on pourrait également demander à l'association de quel droit elle invitait ainsi le public à manifester dans un endroit privé ?

 

La forêt des Avenière - bien que propriété publique - appartient en effet au domaine privé de la Commune... A ce titre, sa fréquentation est soumise à autorisation du Maire.

En pratique, l'usage veut que les bois soit fréquentés sans autorisation expresse pour une simple promenade familiale... Mais de là à y organiser une manifestation ...!

 


 





Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 22:48

 

- Quelques riverains de la route départementale desservant le site depuis Roybon. Ils n'acceptent pas qu'une route départementale voit une augmentation de son traffic et diabolisent toute transformation de l'endroit qu'ils ont choisi pour habiter.  Il n'est pourtant écrit nulle part qu'une route soit "figée", que la circulation ne puisse "à jamais" évoluer... Voir l'article sur la circulation.

 

- Un grand nombre d'anarchistes extérieurs à la commune et récupérant le thème porteur de l'environnement pour leur lutte. Le suivi des liens présents sur les blogs ou sites affichant leur opposition au projet est édifiant.

 

Nul doute que cette curieuse association "pour le coup" sera sans lendemain.

 

 

http://lelaboratoire.over-blog.com/

 

Capture-1.jpg

 

 

 

http://endehors.net/texts/charte-en-dehors

 

Capture-2.jpg

 

 

http://sabazios.unblog.fr/tag/actus/

 

Capture-3.jpg

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 19:55

Voilà un message d'opposition que l'on peut qualifier d'irresponsable. S'il y a des élus parmi les gens qui l'ont écrit, ont ils conscience des sommes engagées par de nombreuses collectivités pendant les 3 années de construction du projet ? Si ce message leur était destiné, qu'en penseraient ils ? Prennent-ils tout cela pour un jeu ?


Affichage-permis.jpg

Repost 0
Published by Des Citoyens favorables au Center-Parcs de Roybon - dans Des opposants...
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue au Center-Parcs de la Forêt de Chambaran
  • : Ce blog publie du contenu informatif émanant des personnes favorables à la réalisation du Center-Parcs de la Forêt de Chambaran sur le territoire de la Commune de Roybon en Isère.
  • Contact

Recherche

Liens